Présentation

Dimanche 26 juillet 7 26 /07 /Juil 17:26

اول رئيس لبلدية السوقر

LAIDI ABDELKADER 1962-1966


                                                      
Laidi Abdelkader prononce un discours au jardin de sougueur 1964
                                                                                                                           
















 


A l'accueil du ministre de l'agriculture Ali Mehsses 1963




Le maire Laidi est prés chaallal missoum 01 novembre 1964




 L'inauguration du premier salon du mouton 1965  

    


Le maire présente les productions traditionnelles   

     

Le maire avec le ministre et le wali au centre de la ville

    

Mohamed Boutaleb est derriere laidi Abdelkader



   Un dialogue avec les citoyens



Un entretien entre le maire et le ministre de l'agriculture 1965




Il aimait le sport et les jeunes ( photo au stade med Safir)1965



                                                                                                                        
Laidi Abdelkader est au milieu des moudjahidines




   Il a contribué et approvisionné les rebelles de la guerre




                         UNE VIE POUR LA PATRIE




Laidi  Abdelkader est né le 19 juillet 1913 à Aouisset , située à 15 km au sud de Tiaret. il poursuivait ses

études au lycée palmiers à oran où il a obtenu son  certificat d'étude primaire .A l'issue de la mort de son père en 1931,Abdelkader  décida de rejoindre son village natal.Pendant la guerre de la libération,il a lutté au sein des rangs de l'organisation(UDMA) avec Farhat Abbés et Boutarene kadda,il a joué un rôle actif dans la liaison et l'approvisionnement des moudjahidines auprès de son frère Djillali qui était le responsable d'un centre de communications.selon des témoins,Abdelkader a multiplié ses aides matérielles ,financières (argents,habits…etc

 

Au lendemain de l'indépendance, Abdelkader est désigné  le premier magistrat municipal de sougueur(maire) avec cette nomination , il devint le premier maire qui dirigea la circonscription de sougueur.Cette période a connu une expansion sociale et économique considérable

 

L'URBANISME : beaucoup de projets ont été réalisés au cours de son règne (de 1965 à 1967), la construction des logements (cité Bouricha, cité rurale)

 

La cité des Castors a été programmée, lors de son mandat, achevée après sa mort.

 

Pendant l'hiver, et vu les conditions difficiles vécus, le défunt descendait en personne à la rue en distribuant les aides alimentaires en faveur des citoyens pauvres.ils l'ont appelé le père des pauvres.      

LA FETE DU MOUTON : personne ne connaît la source de cette appellation

Le premier maire de sougueur a inauguré le premier salon du mouton en 1965 à sougueur, toutes les délégations à travers le territoire du pays ont été invitées à cette cérémonie nationale.

 

VISITES A L'ETRANGER:

-Maroc1964—–Allemagne (RFA) 1965

Palestine1965—–France1965

-Mecque1966—-Tunisie1966

-Suisse1963—-Espagne 1967

  19 Avril 1968:

C'était un jour de vendredi,laidi Abdelkader est subitement mort à la suite d'une injection.C'était le deuil; toutes les écoles ont été fermées dans cette journée.toutes la population de sougueur entière a pleuré pour la perte de cet homme qui était très généreux,sa paye mensuelle est destinée aux pauvres et orphelins,ils l'ont appelé ((le père des pauvres)).le jour des obsèques était émotionnel et inoubliable,il est encore  aggravé dans la mémoire de chaque citoyen.Une présence massive de certains responsables français et Algeriens parmi eux;Monsieur,Rippol chef de daira,jean marcianu magistrat de tiaret,l'affaire henry médecin et ami de défunt,et jean masse,un petit discours a été prononcé par me Abdelaziz Belkhadem (chef du gouvernement actuellement) à l'hommage du défunt , il fut enterré au cimetière de Bouchekif.

 

(Nous appartenons à Dieu et nous lui reviendrons.)  

NB:ces renseignements cités par son fils laidi safi

 

Adresse de ce site  www.sougueur.over-blog.com

 

                                                               Rédigé par :tahar Belfedhal

                     

 

                                                       

                                     نبذة عن حياة المرحوم العيدى عبد القادر

                                                                              13 19 _  68 19

  

 

      ولد المرحوم العيدى عبد القادر فى يوم 19 جويلية 1913 بالعويسات جنوب ولاية تيارت ولقد تابع دراسته الابتدائية بمدرسة les palmiers    بوهران أين تحصل على الشهادة الابتدائية غير آن الظروف لم تسمح له بمزاولة الدراسة  فعلى اثر وفاة والده الحاج الصافي سنة 1931 قرر الرجوع إلى مسقط رأسه ليمارس مهنة الفلا حة ويتفنن فى تقنياتها وصيانتها .

 

ولكن حبه الشديد لوطنه ورفضه القاطع للاستعمار الفرنسي جعله يتصل بالمنظمة الوطنية للكفاح 

 

 التي كان على رأسها فرحات عباس وبوطارن قادة وغيرهم من المؤسسين فناضل معهم جنبا إلى جنب واقتصر نشاطه على السرية التامة بالدعم المالي واللوجيستكى.

 

واثناء اندلاع الثورة التحريرية سنة 1954 التحق بصفوف المجاهدين حيث لعب دورا فعالا فى العمل التنسيق بين الناحية الرابعة والثانية فكان أخيه المجاهد جيلالى رئيس مركز الاتصال وهو الذي كان يشرف على تسيير وتخطيط العمليات الفدائية ضد العدو الفرنسي

 

فلم يكتفي المرحوم بالنضال السياسي فقط بل يشهد له الكثير من رافقوه بأنه ساهم بماله وعتاده لتمويل المجاهدين فتبرع بقطيعه من الأغنام إلى تمويل ودعم الثورة التحريرية .

 

وعندما نالت الجزائر حريتها واستقلالها فى سنة 1962 عين المرحوم العايدى عبد القادر كأول رئيس لبلدية السوقر وهذا نظرا للدور الذي لعبه إبان الحرب والتضحيات التي قدمها خدمة لهذ ا الوطن العزيز ناهيك عن المعاملة الحسنة والتكوين العلمي اللذان كان يتميز يهما المرحوم اناذاك.

 

فلقد شهدت هذه المرحلة تطورا اجتماعيا و اقتصاديا لم تعرفهما مدينة السوقرابدا فلقد استطاع أن ينظم شؤون  المواطنين ويتكفل بحل قضاياهم الاجتماعية وشؤونهم الإدارية فاتصف بالرجل الكريم والقاضي الأول فى المدينة فهو الذي كان يحل النزاعات ومشاكل المواطنين دون اللجوء إلى الدرك الوطني أو المحكمة

 

التعمير هناك عدة مشاريع قد أنجزت فى عهدته فبالرغم من قلة الإمكانيات المادية والبشرية أنا ذاك  استطاع أن ينجز حي السكنات  cité les castors و حي المساكينcité rurale  

 

إلى جانب هذا كله فهناك صفات كان يتحلى بها المرحوم وجعلته محل الاحترام والتقدير بين الناس فكان يحب البسطاء والفقراء.

 

ففي شتاء 1963 عرفت مدينة السوقر محنة دامت أسبوع حيث اشتد البرد قسوة والأرض اكتست حلة بيضاء بالثلوج واشتد احتياج المواطنين فلم يجدون ماياكلون وما يلبسون إنها أيام صعبة عصفت بالصبيان واليتامى والمساكين ولكن شاءت قدرة الله آن يسخر لهم رجلا سخيا كريما أن يبعث فيهم روح الأمل والحياة فالمرحوم شمر على يديه وامتط جرارا محمل بالا غطية والفراش وحتى الحطب وبدا يوزع على الأحياء ويدق على الأبواب فمن ذلك اليوم بدا يلقبونه با ب الفقراء والمساكين فهو الذي كان يفتح منزله لعامة الناس فلا يفرق بين الغنى والفقير.

 

عيد الخروف: الكثير من شباب اليوم وعامة الناس لا يعرفون مصدر هذه المناسبة ففي 1965 دعا المرحوم إلى تنظيم أول معرض سمى انأ ذاك معرض عيد الخروف تم فيه استعراض ماكانت تسخر به مدينة السوقر من ثروات حيوانية وفلاحيه وتم استدعاء مئات الوفود من كامل أرجاء الوطن رؤساء بلديات ورؤساء دوائر فأصبحت مدينة السوقر مركزا وإشعاعا  حضاريا يجمع كل الفنون الوطنية فمن ذلك اليوم أصبحت هذه المناسبة سنوية يحتفل بها مرة فى كل سنة أي فى النصف من شهر ماى.

 

ملاحظة: رغم ما قدمه هذا الرجل من أعمال خيرية وانجازات محلية فى صالح العباد والبلاد إلا أن السلطات لم تقوم بتسمية مدرسة أو اسم حي عرفانا لما قد مه.

 

أسفاره إلى الخارج  وكما يقول المثل أن الأسفار تكون الرجال فنظرا لثقافته الواسعة وإتقانه لللغة الفرنسية جيدا فأبى وفضل زيارة بعض الدول الغربية .

 

ألمانيا الغربية 1965

سويسرا 1963

اسبانيا 1967

فرنسا 1966

إلا أن ميوله وأصوله العربية جعلته يحط الرحال إلى البقاء المقدسة حيث كان ذلك فى سنة 1965 وفضل أن يزور فلسطين ولبنان وهذا رغم الحصار الاسرائيلى الذي كان مضروب على هذين الدولتين.

 

ثم الوجهة التالية قادته إلى المغرب الأقصى سنة  1966 ثم إلى تونس سنة 1967.

  

   19 افريل 1968 كان يوم جمعة أراد الله أن يطفئ هذه الشمعة فى ذلك اليوم المشئوم انه خبر محزن نزل كالصاعقة على مدينة السوقرفامست ظلاما لااحد يصدق متى وكيف الرجل الكريم أب الفقراء الرجل ذي القامة الطويلة قد مات انتشر الخبر كالبرق فى كل مكان مقر البلدية أغلق تماما أبواب المدارس لم تعد مفتوحة الحركة شلت عن أخرها الأطفال الصبيان اليتامى النساء الشيوخ العجزة كلهم يبكون عن فقدان من كان ياويهم ويحميهم من قسوة البرد .

 

الرجل ذو الخصال الحميدة انه عمود أخر يسقط ومدينة السوقر تفقد احد أعمدة عرش أولاد بوعفيف أنها خسارة لكل المواطنين وحتى المعمرين تأسفوا لفقدانه لقد ضاع مصباح بعدما كان نوره يتلالا  عندما يخيم الظلام الدامس

 

يالها من جنازة فى جو مهيب شيع جثمانه فى وسط جمع غفير اهتزت واقشعرت له الأجساد فى مقبرة بوشقيف انه يوم لازال راسخا وعالقا في ذاكرة من عايشوا وحضروا في ذلك اليوم التاريخي .

 

ومن بين الشخصيات والوفود التي حضرت الموكب الجنائزي والتي أتت من كل حدب و صوب لإلقاء النظرة الأخيرة والوداع

 

السيد  Rippol  رئيس الدائرة  و Jean Macianu   رئيس القطاع الجهوى للقضاء وكذا  طبيب الفقيد وصديقه   L'affare Henry

 

وبالمناسبة ألقى السيد عبد العزيز بالخادم ذالك الشاب أنا ذاك كلمة تأبينية مطولة تفاعل معها وأبكى الحضور مذكرا بمناقب وأعمال الفقيد طيلة حياته.

 

وفى الأخير نرجو وندعو للفقيد أن يسكنه  فسيح جنانه بين الأنبياء والشهداء والصدقين . 

 

*إنا لله وانا إليه راجعون صدق الله العظيم *  

                                                                                          كتبت من طرف بلفضل الطاهر

 

                                                                                          أستاذ اللغة الانجليزية











Par tahar belfedhal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 9 juillet 4 09 /07 /Juil 00:36

 

laidi med       Laidi Mohamed est né le 31 Décembre 1950 à Ouisset (Bouchekif), il suivait ses études primaires à sougueur, ensuite au lycée Ibn Rostoum, Tiaret.

Le défunt a choisi l’enseignement primaire durant les années 1973-1974, comme un instituteur de la langue française à l’école « Abed Bendjillali » dite Castors.

Laidi Med, était sérieux et calme dans son travail, il était respectueux et respecté….

Après une longue maladie, le défunt, nous a disparu dans un jour de l’été, c’était le 04 juillet 2010, Ce dernier a été inhumé lundi au cimetière de Sougueur, en présence des membres de sa famille et d'une foule très nombreuse. On prit Dieu qu’il accueille à son vaste paradis.

« Nous appartenons à Dieu et nous lui reviendrons »

 

Belfedhal Tahar

Par tahar belfedhal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 4 juillet 6 04 /07 /Juil 14:14




 Hommage à notre grand frère Si El Hadj Mohamed ex président de l’A.P.C. de Sougueur

Je vous ai toujours connu tout en blanc immaculé dans votre ensemble traditionnel ,gandoura de soie ,ample brodée  et turban bien enroulé autour de la tête laissant deux pans en plis se balancer au dessus de chaque oreille . Vous avez gardé l’allure altière de nos anciens grands parents . Les lunettes sombres et votre visage glabre ,toujours bien rasé vous donnaient cette apparence de jeunesse apparente.

 

 

      Cher El Hadj Mohamed ,je tiens à vous exprimer mon hommage pendant que Dieu vous prête encore vie ,le temps n’attend pas ,il file furtivement sans retour .Nous nous ne sommes pas très souvent rencontrés au cours de ces quinze dernières années en raison des circonstances défavorables ,des problèmes ,du stress envahissant ,de la négligence peut être mais jamais de l’ingratitude .J’ai gardé de vous un bon souvenir et je me remémore souvent les moment d’actions que nous avons vécus dans la mairie de Sougueur au cours de notre mandat 74/80.

 

   J’ai en mémoire votre générosité, vous n’hésitiez pas à mettre  votre main à la poche pour soulager l’indigence. vous veillez au bon fonctionnement de la cantine communale ouverte pendant les mois de ramadhan .Vous ne vous étiez jamais précipité pour détruire les taudis des malheureux malgré les instructions des supérieurs .vous aviez toujours jugé qu’il fallait d’abord construire avant de mettre dans la rue ,des femmes et des enfants déjà accablés par la misère . vous aviez été un meneur d’hommes sans être député. dans une ambiance fraternelle ,vous réussissiez o réunir associations ,entrepreneurs ,riches de la ville ,toutes les bonnes volontés pour les faire participer à des campagnes d’assainissement ,de reboisement ,organisations de fêtes ,réceptions .Vous arriviez à les amener à utiliser bénévolement leurs propres matériels ,bulldozers ,pelleteuses etc. dans la joie et la satisfaction d’avoir accompli de bonnes actions utiles aux citoyens de la ville . vous aviez su créer cet esprit de solidarité ,de responsabilité chez tous ceux qui avaient travaillé avec vous . vous aviez toujours encouragé les ouvriers communaux en intervenant souvent auprès de la comptabilité pour que leur situation soit régularisée au dernier centime .Comme vous exigiez d’eux le maximum ,vous veilliez à ce que leurs droits soient assurés.

 

Vous étiez un responsable cultivé ,sage ,diplomate ,vous étiez à l’écoute de toutes les couches sociales . vous aviez su donner à Sougueur une bonne renommée en lui ayant permis de devenir par vos interventions et actions efficaces ,un centre de rayonnement pour toute la wilaya . vous n’étiez pas d’accord pour détruire l’etc. dans la joie et la satisfaction d’avoir accompli de bonnes actions utiles aux citoyens de la ville . vous aviez su créer cet esprit de solidarité ,de responsabilité chez tous ceux qui avaient travaillé avec vous . vous aviez toujours encouragé les ouvriers communaux en intervenant souvent auprès de la comptabilité pour que leur situation soit régularisée au dernier centime .Comme vous exigiez d’eux le maximum ,vous veilliez à ce que leurs droits soient assurés.

 

Vous étiez un responsable cultivé, sage ,diplomate ,vous étiez à l’écoute de toutes les couches sociales . vous aviez su donner à Sougueur une bonne renommée en lui ayant permis de devenir par vos interventions et actions efficaces ,un centre de rayonnement pour toute la wilaya . vous n’étiez pas d’accord pour détruire l’église ,vous aviez préféré l’église ,vous aviez préféré l’aménager en centre culturel communal ,parce que vous haïssiez le vandalisme ,acceptiez la tolérance et considériez que les locaux religieux étrangers faisaient aussi partie du patrimoine national .ainsi vous teniez à ce que les tombes chrétiennes soient protégées ,bien clôturées pour éviter les actes sacrilèges .

 

   Je pourrai évoquer la grande œuvre ; celle de la concrétisation de l’emploi du gaz à Sougueur .Il est vrai que le projet avait été entamé par notre regretté Belarbi , mais il avait trop trainé dans les couloirs des ministères et il avait fallu toute votre diplomatie ,suivie d’interminables interventions de votre part auprès du ministre même ,pour réussir l’installation définitive de cet élément essentiel  à la vie des Sougris.

 

                 Ait mouloud mouloud  

 

 

Par tahar belfedhal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 mai 4 21 /05 /Mai 14:27

 




                               

 

 


Khaled avec les moudjahidines


Adieu si khaled

 

 

Sougueur vient de perdre l'un  de ses fils :  'khaled" , un des piliers de la tribu  des "ouled sidi khaled"

 

Il a été inhumé dans le cimetière de "Tamardjanet" auprès de ses encètres. Le défunt n'était ni un théologien ni un savant, c'était un simple fellah,  il était  connu pour sa rigueur dans le travail et certains l'appelaient "le géant de l'agriculture".

 

Belhadj khaled est né en 1930 dans la tribu des ouled sidi khales il a grandi dans une famille très conservatrice, des son jeune age il commence a apprendre les techniques agricoles.

 

Tout le monde s'accorde à dire que le défunt était sincère et correct.

 

Cet homme travaillait sans rien dire et avec sa famille, il a largement contribué à la libération  de notre pays. Ceci est une réalité que personne ne la connait

 

Tout au long de sa vie, il est resté humble et discret, il aimait son prochain et avait un grand respect pour les savants de la religion qu"il consultait souvent pour différents problèmes de la vie.

 

 Cet été les voisins et les paysans du ouled sidi Khaled ne l'ont plus vu passant sur la route de tousnina dans sa voiture, ils n'ont plus vu cet homme exemplaire.. 

 

 On etait habitué a vous voir lire les journaux devant votre porte, votre chaise reste vide......qui va s'assoir sur elle.

 

Adieu si khaled, tu as laissé une relève derrière toi ; ton fils Mustapha qui va combler in chaallah le vide que tu as laissé, tu as accompli ta mission sur notre sol et dans notre société.

 

                                        Rédigé par Belfedhal  Tahar

                                         professeur d'Anglais "sougueur"

 

DOKSI AHMED BELARBI ,L'EX-MAIRE

 

decede010.jpg

 

C'est le deuxième maire de sougueur après le défunt laidi Abdelkader, il a donné beaucoup a sa ville, il était l'homme le plus tolérant, il a fait sa noble tache avec toute sérénité.
Que son âme repose en paix.

 

Par tahar belfedhal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus